Ma vie sans orages : Pierrot Nobbel, relayeur du paranormal

3017042235_2_7_b9SZ7oYY
Image d’illustration : une église apparaît en arrière plan.

Parce qu’il n’y a pas que les orages dans la vie, nous nous intéressons aux activités des chasseurs d’orages en dehors de cette passion. Le grand public a souvent une mauvaise image des chasseurs d’orages présentés comme des fous qui ont peu de jugeote, les récents reportages des chasseurs français aux USA n’aidant pas. Pourtant, les traqueurs d’éclairs ne sont pas des inconscients mais bien des êtres stables ayant une vie posée. Rencontre avec l’un d’eux.

C’est entre deux exorcismes que Pierrot Nobbel, passeur d’âmes et chasseur d’orages reconnu dans sa région, nous accorde le temps d’une rencontre afin de nous faire part de ces observations étranges dont il se fait le témoin régulier depuis que ce passionné de météo scrute le ciel.

L’homme qui parle aux morts

Avec son activité principale, médium passeur d’âmes, il lui arrive parfois de communiquer avec les esprits et même de les aider à quitter notre monde lorsqu’ils le hantent. Autant dire qu’il est habitué aux phénomènes étranges, mystiques, hors du commun. Il nous avoue alors à voix basse que les esprits de chasseurs d’orages décédés lui confient des secrets, le guident même de temps à autres dans ses chasses. « Tim Samaras m’a même suggéré de demander aux fans de ma page Facebook de financer mon voyage aux States pour voir des tornades » nous confie t-il.

Il ajoute également savoir des choses que nul ne sait, et embraye alors sur un tout autre sujet : ces inexplicables apparitions sur ses photographies. « C’est en observant une rafale ascendante que je les ai vu pour la toute première fois. » Le chasseur d’orages évoque des OVNIS (Objets Volants Non Identifiés) photographiés à plusieurs reprises dans son Auvergne natale.

« Au début je n’avais pas remarqué leur présence. Et puis j’ai vite constaté qu’ils étaient partout, sur presque tous mes clichés d’Auvergne. » Il nous montre alors une série d’images, classées dans un dossier intitulé UFO, sur lesquelles il est possible de voir des taches de formes et de tailles différentes. Le photographe est allé jusqu’à contacter la presse locale et le GEIPAN (Groupe d’Etudes et d’Information sur les Phénomènes Aérospatiaux Non identifiés). Il nous précise que leur présence récurrente remonte à 2011, peu après l’achat de son dernier boitier photo.

« En réalité, j’ai l’impression qu’ils me suivent et se montrent à chacune de mes sorties photo. J’ai même pu réaliser un selfie avec une soucoupe volante sans aucun trucage. Je ne saurais dire pourquoi mais je suis intimement convaincu que, comme certains esprits que j’ai aidé, ils ont un message à me délivrer étant donné le lien que j’entretiens avec les cieux. » Mais il ajoute alors que depuis quelques temps, ils se font plus rares.

Des apparitions plus discrètes

Nous avons contacté son acolyte Frédéric Jerry, avec qui il organise la plupart de ses chasses aux orages. Nous avons cherché à savoir si lui aussi avait pu photographier des Ovnis mais ce dernier n’a pas souhaité répondre à nos questions. Il semblerait que les deux jeunes hommes soient en froid depuis que Frédéric ait tenté de raisonner Pierrot sur la véracité de ces apparitions. Selon ses dires « Les photos de Pierrot sont justes dégueulasses, j’ai rien à ajouter là dessus. Laissez le croire et dire ce qu’il veut, de toutes façons il n’est pas crédible. »

Dans le but de mieux capturer les esprits, Pierrot Nobbel entreprend en début d’année le nettoyage et la remise en état de son appareil photo ainsi que de ses objectifs, l’entretien étant primordial pour ce type d’observation. Mais malgré tous ses efforts, les apparitions célestes ayant stoppé brutalement, notre photographe amateur se questionne. Étrangement, Pierrot Nobbel n’arrive plus à prendre d’Ovnis en photos depuis qu’il a nettoyé son capteur.

Vous voulez réagir à cet article ? Vous pouvez poster un commentaire ou vous inscrire au RSS du site pour ne rien rater des futurs posts.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*