L’ACOF de retour sur le devant de la scène

logo-acof
Le logo de l’ACOF, en 2009.

L’information vient tout juste de nous parvenir. Isabel Baillait, ancienne présidente de la défunte Association des Chasseurs d’Orages Francophones chercherait à reformer le mouvement. Un défi étrange qui suscite nombre d’interrogations dans le monde de la météo et notamment des chasseurs d’orages, alors que la plupart des forums dédiés aux orages sont justement sur le déclin.

C’est dans un entretien accordé à Tuba Mag’ qu’elle raconte : « J’en ai toujours eu envie depuis la fermeture. Maintenant que CO (Chasseurs-orages.com NDLR) est sur le déclin, il sera aisé de récupérer tous les chasseurs d’orages perdus qui ne savent ou poster leur trophées orageux. La voie est libre. Nous allons enfin pouvoir faire main basse sur le monde des traqueurs d’éclairs, leur imposer nos règles. A terme, quand quelqu’un voudra publier une photo de congestus sur internet, il devra nous demander une autorisation écrite et payer des royalties. De plus, nous sommes en négociations avec Manuel Valls pour interdire aux chasseurs non agréés ACOF de poursuivre les cellules les plus intéressantes -notamment les supercellules- qui seront donc réservées à notre élite. »

Une toute nouvelle équipe

Si le projet semblerait donc pour le moins avancé, l’ex future présidente de l’ACOF reste prudente. « Je n’ai pas encore choisi toutes les personnes qui auront le privilège de m’accompagner dans cette aventure. J’ai cependant approché Nicolas Gaspard et Alex Aimant qui ont poliment refusé. Par contre, des chasseurs du Nord Est nous ont montré leur intérêt profond pour le projet dont Pierre Mils. Je ne vais pas vous mentir, c’est peut-être parce qu’il est podologue mais il chasse vraiment comme un pied. Heureusement qu’il n’est pas proctologue. »

Les origines

En 2008, l’ACOF avait été dissoute à cause d’une mésentente générale et de quelques membres ayant semé la terreur et le doute parmi les adhérents. « Nous ferons tout ce qui est nécessaire pour empêcher l’accès de la future ACOF à cette belle brochette d’enculés. »

Nous avons tenté d’en savoir plus via  « Le Goujon Sous L’orage », un ancien membre du forum ACOF. « Je pense de toute manière qu’ils vont encore couler sachant qu’à l’époque ils confondaient un arcus à une cuvette de chiotte » nous confie-t-il entre deux rires.

Vous voulez réagir à cet article ? Vous pouvez poster un commentaire ou vous inscrire au RSS du site pour ne rien rater des futurs posts.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*