La chasse en France pour les nuls

torndo10
Pochette du livre « La Tornado Alley pour les nuls » paru dans le dernier numéro de Tuba Mag’.

De nombreux lecteurs nous demandent sur notre page Facebook et par mail des conseils concernant la chasse aux orages sur le territoire français. Une passion dangereuse et potentiellement mortelle si l’on ne respecte pas quelques règles de sécurité et si l’on ne se prépare pas correctement. Voici quelques conseils d’organisation rédigés par la rédaction.

D’aucuns pensent que notre pays n’est pas propice aux orages violents et choisissent une destination à la mode : les USA. Pourtant, entre une certaine quantité de pluie et un congestus supercellulaire, de beaux orages éclatent chaque année en France, atteignant parfois des intensités similaires à celles que l’on retrouve outre Atlantique. Parmi les éléments importants à prendre en compte, nous avons :

1. L’équipe

Vous pouvez chasser en équipe mais nous vous conseillons de chasser seul afin de ne pas vous faire doubler par votre faux-ami qui ira vendre ses photos au journal local sans vous prévenir.
Si vous voulez réellement chasser en équipe, choisissez de préférence des amis qui auront plus de discussion en attendant l’orage ou pendant un flop ce qui peut-être utile si vous venez de faire 500 kilomètres pour observer un orage à 500 kilomètres de vous. Ainsi, vous pourrez partager tous ces bons moments ensemble durant toute la durée du périple.

2. Le Budget

Prévoir 150€ pour un voyage de deux jours en partant avec 3 personnes. Ceci comprend l’aller-retour en véhicule diesel, le dépassement de votre petit forfait internet, deux McDo, trois kebab et une nuit sous la tente.
Astuce : Pour 100€ de plus, vous pourrez passer une nuit des plus agréables au dernier étage de la plupart des hôtels Ibis.

3. Le choix du véhicule

La voiture est le point central de toute traque orageuse, elle n’est donc pas à choisir avec légèreté. Préférez la voiture de vos amis afin que la votre ne subisse pas les dégâts liés à la grêle et au vent. Évitez les véhicules de type Renault Clio si vous avez une conduite approximative. L’apparence est un élément indispensable pour la bonne réputation des chasseurs d’orages. N’hésitez donc pas à tuner votre véhicule de chasse en y installant stations météo, ordinateurs, girophares et autres vinyles en forme d’éclair. Pour un rendu visuel plus poussé, vous pouvez y associer des éléments textes sur votre carrosserie tel que « Chasseur d’Orages Professionnel », « Storm » ou encore vos coordonnées et votre site internet. Il arrive même que quelques chasseurs fassent du tuning sur leur propre corps en se tatouant des éclairs afin d’assurer une reconnaissance maximale auprès de leurs proches et de leurs divers admirateurs.

4. Le matériel

Le matériel conseillé est différent selon votre profil de chasseur. Pour les débutants avec relativement peu d’expérience mais le désir d’apprendre, tournez-vous vers un réflex numérique de milieu de gamme associé à divers objectifs. Si les focales fixes ont le vent en poupe, d’autres cailloux plus polyvalents vous permettront de tirer des images d’une belle qualité.
Pour les chasseurs confirmés ayant l’habitude de travailler avec des outils tel que Photoshop ou Lightroom, il pourrait être agréable de redonner du naturel à vos clichés. Ainsi, la revente de l’intégralité de votre matériel et l’achat d’un smartphone équipé d’un appareil photo semble être le meilleur choix.
Pour vous informer, équipé d’un ordinateur portable, vous pourrez utiliser les cartes proposées par Infoclimat, Keraunos. Vous ne pourrez pas utiliser les radars Météo-France qui sont aujourd’hui protégés par plusieurs identifiants de connexion dont personne n’a connaissance.
Astuce : votre smartphone appareil photo vous permettra aussi de consulter les radars. Vous pourrez donc vous passer de votre laptop ce qui allégera considérablement votre équipement.

5. Bon à savoir

On ne va pas le cacher, partir chasser en France, c’est quitte ou double. Il y a quelques petites choses qu’il est essentiel de savoir faire : être capable de prendre rapidement un selfie devant une supercelulle pour le publier sur les réseaux sociaux pour soigner votre image de marque. En cas de perte de connexion, pensez à bien enregistrer votre photo souvenir et ne faites pas demi-tour pour retrouver une connexion, vous pourriez rater quelque chose d’intéressant. Vous publierez sur Snapchat plus tard.
N’oubliez pas de vous renseigner auprès de votre assurance concernant la prise en charge sur le territoire de Michel Darson pour d’éventuels frais médicaux, voir une perceuse.

Nous espérons que nos conseils vous seront utiles et vous aideront dans votre passion. Vous pouvez apporter vos conseils en commentaire, nous les lirons avec grande attention.

Les journalistes ayant enfin reçu leur paie, des articles seront publiés de manière (un peu) plus régulière.

Bonnes fêtes !

Bertrand Brizanduc

Vous voulez réagir à cet article ? Vous pouvez poster un commentaire ou vous inscrire au RSS du site pour ne rien rater des futurs posts.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*