Var : la police arrête un tocard qui tentait de photographier la foudre en Hiver

C'est la quatrième image en tapant "La Crau" dans Google Images.
C'est la quatrième image en tapant "La Crau" dans Google Images.
C’est la quatrième image en tapant « La Crau » dans Google Images.

Il y a quelques heures, les médias ont relayé l’histoire de cet homme varois, habitant de La Crau, qui était parti de son domicile depuis près de deux mois sur une colline proche de son village, en quête de foudre et autres phénomènes météorologiques extrêmes alors que nous sommes en Hiver. Sa mère, inquiète, a informé les autorités de la folie de son fils dès la soirée du 25 décembre dernier. Les recherches les ont menées sur les sommets proches de la commune mais n’ont rien donné. Discret depuis, l’homme a été repéré vendredi soir sur les hauteurs de Cannes. Des témoins ont rapporté avoir entendu « putain, je l’ai eu ! » plusieurs fois. Les recherches se sont alors concentrées dans l’heure suivante à proximité de la ville. Si la situation peut paraître cocasse, elle a néanmoins été délicate la nuit dernière, quand la gendarmerie a tenté d’appréhender le jeune homme qui a alors menacé de se jeter du haut de la colline.

« J’ai vu la foudre s’abattre »

Ce sont les derniers mots du chasseur d’orages finalement interpellé par le GIPN tôt ce matin vers cinq heures. « Il était persuadé d’avoir vu un éclair en mer et l’avoir pris en photo. Nos équipes ont regardé son appareil photo et les 12 cartes mémoires qui étaient à proximité. A l’heure ou je vous parle, nous n’avons pu trouver aucun éclair parmi plus de 5000 clichés ou l’on ne peut voir que la ville en contrebas » raconte Olivier Brusquière, chef de la Brigade de Cannes.

5 233 clichés, aucun impact

Après avoir vérifié l’intégralité du contenu des cartes mémoires, les enquêteurs ont affirmé en milieu de matinée qu’aucun éclair n’était visible sur l’ensemble des 5 233 clichés. « Il est trop tôt pour dire ce qu’a vraiment vu ce jeune adulte et pour connaître ce qui la poussé à rester aussi longtemps sur son point de vue alors qu’il ne s’est vraisemblablement rien passé. Nous l’avons placé en garde à vue afin d’en savoir plus. Nous suspectons qu’il ait agit avec au moins un complice résident dans le département voisin des Alpes Maritimes. » Si la Police a refusé de révéler son identité, il semblerait toutefois que ce chasseur ne soit qu’un tocard mythomane cherchant uniquement à faire parler de lui cet hiver. Tout le monde sait bien qu’il n’y a pas d’orages en Hiver.

Bertrand Brizanduc

 

 

Vous voulez réagir à cet article ? Vous pouvez poster un commentaire ou vous inscrire au RSS du site pour ne rien rater des futurs posts.

3 Comments on Var : la police arrête un tocard qui tentait de photographier la foudre en Hiver

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*